Séminaire ouvert de Montpellier

L’APAOR est heureuse de relayer pour le Groupe Méditerranéen de la SPP, un séminaire ouvert :

L’engrènement pervers sadomasochique
Samedi 8 juin 2019
15h00 – 19h30
Grand hôtel du midi
22, bd Victor Hugo  – 34172 Montpellier

 

Recherche actuelle sur le traumatisme psychique dans le prolongement de la pensée de Paul-Claude Racamier.

Cette recherche contemporaine trouve son origine dans le concept fondamental d’antœdipe, créé par Paul-Claude Racamier ;
il est caractérisé par le renversement générationnel et centré par l’autoengendrement. Elle portera sur certains concepts développés depuis, touchant aux relations traumatiques : relations d’objet paradoxales (avec un « père-non-père » ou une « mère-non-mère » par exemple). Ces relations se développent sur un terrain nommé par Racamier « incestuel » ou par moi-même « meurtriel ». Elles peuvent être abordées au cours de thérapies psychanalytiques individuelles ou collectives (couple, famille, groupe d’enfants et d’adultes)

Ce séminaire se poursuivra en 2019, le samedi 7 décembre.

Vous trouverez le programme de la journée ainsi que le formulaire d’inscription en cliquant ci-après :

N’hésitez pas à en parler à vos réseaux personnel et professionnel.

Au plaisir de vous retrouver bientôt.

Journée d’étude : l’anorexie mentale masculine et féminine

L’APAOR est heureuse de vous proposer une :

Journée d’étude en psychanalyse groupale et familiale

Anorexie mentale masculine et féminine

Samedi 4 mai 2019

9h00 – 17h30

Faculté libre de médecine
et de maïeutique de Lille

56, rue du port – 59000 Lille

On connaît aujourd’hui la nécessité d’une approche globale du traitement des troubles alimentaires. Quand un jeune homme ou une jeune fille est en proie à l’anorexie mentale, c’est toute la famille qui souffre. Si ces troubles
constituent les symptômes d’un sujet qu’il faut soigner, ils sont aussi à mettre en perspective avec la dynamique de la famille, son l’histoire, son fonctionnement ou ses dysfonctionnements.

La recherche en psychanalyse familiale éclaire différentes dimensions à l’origine de la souffrance du sujet anorexique et de sa famille :

  • Une groupalité familiale empreinte de paradoxalité fermée et d’incestualité.
  • Un transgénérationnel marqué par l’interdit inconscient de la différenciation.
  • Une relation du sujet anorectique avec sa famille ligaturée dans une position narcissique paradoxale pathologique.
  • Une omnipotence des fantasmes narcissiques d’autodésengendrement et d’auto-engendrement

Paradoxalité, transmission traumatique transgénérationnelle et limites surmoïques impossibles sont autant de composantes qui mettent l’anorexie au cœur d’une confusion où domine la subjectivité transpsychique.

Comment peut-on favoriser la reprise d’un processus de transformation et de développement pour le sujet et pour chacun des membres de la famille ? Comment retrouver un mieux être pour chacun des membres de la famille et un plaisir partagé en famille ?

A partir de leur expérience clinique, les intervenants vont éclairer le déroulement du travail psychanalytique avec le groupe et la famille.

Vous trouverez le programme de la journée ainsi que le formulaire d’inscription en cliquant ci-après :

N’hésitez pas à en parler à vos réseaux personnel et professionnel.

Au plaisir de vous retrouver bientôt.

Archive : Aix; journée annuelle du Groupe Med. de la SPP.

JOURNÉE ANNUELLE DU GROUPE MÉDITERRANÉEN

DE LA SOCIÉTÉ PSYCHANALYTIQUE DE PARIS

CREPS PACA

Pont de l’Arc – 62 Chemin du Viaduc

13090 AIX EN PROVENCE

« L’INDIVIDUEL ET LE COLLECTIF EN SÉANCE »

Samedi 26 janvier 2019

9 h 00 – 17 h 00

Continuer la lecture de « Archive : Aix; journée annuelle du Groupe Med. de la SPP. »