Aron: tyrannie et légalité

« La légalisation de la tyrannie »

« Les régimes totalitaires, surtout allemands et italiens, manifestent un respect curieux de la légalité.

(…) On se demandera d’où vient ce scrupule de légalité. Pourquoi ces régimes qui méprisent en fait la légalité, si on entend par là le respect des règles et la soumission à des principes impersonnels, manifestent-ils formellement un tel souci de la légalité ? Peut-être, si l’on fait abstraction de la raison générale de propagande, les totalitaires respectent d’autant plus verbalement qu’ils méprisent davantage effectivement. »

Raymond Aron, Machiavel et les tyrannies modernes, édition Gallimard, 1993, p. 150.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *