Gauchet: la folie humaine

« À mes yeux, nous n’avons qu’à peine commencé à tirer les leçons de la folie. La psychanalyse n’a été qu’une première tentative en ce sens, un modeste commencement. Si nous devons un jour avoir une pensée éclairée du sujet humain, c’est dans la clinique des maladies mentales qu’elle trouvera l’un de ses appuis les plus sûr. Rien ne révèle davantage ce que nous sommes en fin de compte que ces états de souffrance indicible où nous avons l’étrange faculté de tomber. »

Marcel Gauchet, La condition historique, Gallimard, 2003, p. 238

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *