Chasseguet : destruction de l’ordre biologique

… la révolte contre l’ordre biologique qui anime le monde occidental. Certaines de ses expressions seraient plutôt comiques si elles n’étaient pas liées à l’accélération des découvertes biologiques, particulièrement en matière de procréation.

Il est merveilleux, bien-sûr, de pouvoir avoir un enfant dans certains cas d’infertilité, grâce a l’assistance médicale à la procréation, même si celle-ci peut donner lieu à de nombreuses difficultés.

Mais dès que l’on pense aux mères porteuses, à la grossesse des sexagénaires, à la réimplantation d’embryons congelés après la mort de leurs géniteurs, à la possibilité de faire naître un enfant par parthénogénèse, au clonage, on se heurte à une vague énorme de problème que seul le manque d’imagination permet de voir venir avec une imbécillité tranquille. »

Janine Chasseguet-Smirgel, Le corps comme miroir du monde, Ed. PUF, Le fil rouge, 2003, p. 6.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *